La PNL, c'est quoi ? - Découvrez ce qu'est la PNL.

Découvrez dans la plus grande simplicité, ce qu'est la PNL...

la PNL, c’est quoi ?

PNL est l’abréviation de Programmation Neuro-Linguistique. Il s’agit une approche différente du mode de fonctionnement de l’être humain développée par une équipe pluridisciplinaire issu de milieux hétéroclites tels que la psychologie, la neuroscience, l’anthropologie mais également des milieux plus inattendus tels que le management ou encore l’intelligence artificielle.

A l’inverse de ce qui se fait généralement, à savoir, expliquer pourquoi quelque chose ne fonctionne pas, elle prend le contre-pied en cherchant à comprendre pourquoi « ça fonctionne ».

L’idée étant d’aller puiser dans l’expérience propre de personnes particulièrement doués dans leurs domaines (sport, négociation, communication,...) ou des personnes qui ont trouvé des moyens inventifs de surmonter des obstacles de la vie, ce afin de décoder ce qui leur a permis, tant dans le comportement que les compétences, de surpasser les autres afin de se l’appliquer à soi-même et même de l’enseigner aux autres.

Pour qui est la PNL ?

C’est simple, tout le monde ! Que vous soyez enseignants ou parents désireux de faire progresser votre pédagogie, ou un commercial souhaitant devenir plus efficace, ou encore une personne lambda désireuse de construire et développer un projet personnel, la PNL est faite pour vous.

Dans quel domaine la PNL peut vous aider?

  • Décodage

Etudier comment certaines personnes est particulièrement performante dans leur domaine.

  • Apprentissage

Apprendre à utiliser les compétences fraîchement décodées.

  • Communication

Faire évoluer vos compétences en communication afin de tirer un maximum profit de chaque situation tant professionnelle que personnelle.

  • Evolution

Tirer un enseignement de ce que vous avez appris et redécouvrir le monde à travers un prisme renouveler.

  • Transmission

Utiliser les outils que vous avez développés pour permettre aux autres d’emprunter le même chemin que celui qui vous a guidé là où vous êtes arrivés.

la pnl, pnl, qu’est ce que la pnl, définition pnl

La technique NERTI par Carole Beaudoul

La Méthode NERTI par Carole Beaudoul: qu'est-ce que cette méthode ? En quoi la méthode NERTI peut-elle être intéressante pour vous ? Que peut-elle vous apporter dans votre quotidien ? 

Nettoyage
Emotionnel
Rapide des
Traumatismes
Inconscients

Carole Beaudoul praticienne NERTI vous reçoit :

Adresse: Rue Séraphin Anthoine 57, 6032 Charleroi 

GSM: 0477 66 61 92

 

NERTI signifie « Nettoyage Emotionnel Rapide des Traumatismes Inconscients ».

 

*) A qui s’adresse NERTI ?

 

A toutes les personnes qui souffrent de peurs, phobies et hyperréactivités (hommes, femmes, enfants dès l’âge de 10 ans).

 

*) Qu’entend-on par hyperréactivité ?

 

Toute réaction exagérée, anormale, qu’on ne peut ni contrôler, ni raisonner. En général, quand l’événement est passé, la personne se dira « je sais, c’est bête mais je ne sais pas faire autrement, c’est plus fort que moi ».

Quelques exemples : la jalousie maladive, la timidité excessive, les blessures émotionnelles, les blocages, la procrastination, les émotions persistantes, manque de confiance, toutes les peurs (même les plus spéciales) ….

Elles nous viennent de traumatismes inconscients stockés dans notre cerveau reptilien.

 

*) Comment fonctionne NERTI ?

 

En séance, après avoir relancé l’état anxiogène, on travaille uniquement sur les sensations corporelles qui apparaissent à ce moment-là.  Le but consiste à venir déprogrammer en conscience le cerveau reptilien, responsable de ces hyper-réactions. (Il était sur « on », on vient pousser sur le bouton « off »).

La séance se fait assis et la personne n’est pas touchée.

 

*) Quels sont les avantages ?

 

**) Rapide : en général, une seule séance suffit pour un problème

**) Définitif : le cerveau est reprogrammé une fois pour toutes

**) Pas besoin de savoir d’où vient le problème (et on ne va pas chercher)

**) Libération multiple : souvent, d’autres problèmes liés sont traités en même temps

**) Pas besoin d’entrer dans des détails sur sa vie : il suffit de citer sa problématique. Les explications ne sont pas nécessaires. (Idéal pour les personnes qui n’aiment pas s’exprimer sur leur vie).

 

L'art de vivre sainement et longtemps, selon son dosha PITTA

L'art de vivre longtemps selon PITTA, Odélia Schreiber vous explique l'énergie vitale PITTA en Ayurveda

 

Nous vivons tous dans un monde de stress et d'après la Médecine Ayurvédique, nous sommes sous l'influence de trois principes appelés TRIDOSHA. Cela désigne trois énergies vitales qui président chaque processus biologique et psychologique de tous les organismes vivants. Ses trois énergies vitales sont VATA, PITTA et KAPHA, elles sont la combinaison d'une paire d’éléments  parmi les cinq  de base qui sont : air, ether, feu, eau et terre.  Un état harmonieux entre nos trois doshas est créateur d'équilibre de notre santé.

 

L'énergie vitale PITTA représente la vitesse et la mobilité des molécules de l'air et de l'ether, elle peut se traduire par le vent. L'équilibre VATA permet le mouvement de notre corps de par l'activité somatique et des sensations des organes et du corps (température, réaction, douleur, etc...) pour convertir celles-ci en données psychologiques, grâce au système d'arc réflexe. Elle est donc la force vitale de tous mouvements du corps et de l'esprit (cellules, air, sang, pensées, émotions, créativité), et elle permet l'équilibre entre le maintien et la destruction de la vie.

Une personne de composition biologique VATA gouverne au niveau mentale grâce à deux des trois « gunas » (Sattva, Rajas et Tamas). Une personne VATA  va avoir une inclination  SATTVA (qualités naturelles d'intelligence, d'honnêteté, de compassion, de gentillesse et de générosité), et RAJAS (qualités naturelles d'action et d’entraînement). Une personne VATA gouverne l'aspect psychologique avec cinq sous-types en fonction de leur prédominance dans des organes particuliers. Lors d'un déséquilibre d'un sous-type cela peut entraîner des conséquences sur un ou plusieurs organes. L'ayurvéda a répertorié cinq sous-types du dosha VATA :     

  • Le PRANA concerne le système respiratoire, les poumons, et le haut de l'appareil gastro-intestinal. Ce sont des organes moteurs et des sens pour l'esprit, la conscience, l'intellect, l'inspiration, la déglutition, l’éternuement et les sécrétions des voix respiratoires.
  • L'UDANA concerne le diaphragme, la poitrine, le poumons, le pharynx et le nez. Ce sont des organes qui contrôle le centre de la parole, le maintien du teint, de la force, de l'entrain et de la mémoire.
  • Le VYANA concerne le cœur, et tout le corps. Ce sont les organes qui permettent les mouvements du corps volontaires et involontaires pour la transmission des impulsions nerveuses et de la circulation sanguine.
  • Le SAMANA concerne l'appareil gastro-intestinal de l'estomac au colon. Ce sont des organes qui permettent les mouvements de contractions de l'estomac et des intestins pour différencier les aliments utiles des excréments.
  • L'APANA concerne le bassin, la vessie, l'utérus, le pénis, les cuisses, les muscles abdominaux, les testicules, et l'anus. Ce sont des organes qui permettent l'éjaculation du sperme, l'expulsion des menstruations, du fœtus, des excréments et des urines.

 

L'Ayurvéda a répertorié quatre vingt sortes de perturbations dues à un déséquilibre d'un sous-type ou des « gunas » VATA. Qu'en est-il des doshas PITTA et KAPHA ? c'est ce que nous allons découvrir lors des prochains articles... !

 

Odélia Schreiber membre Bermude 

ayurveda, pitta, vata, kapha

Besoin de l'autre dans le couple, comment sortir de ce besoin ?

Couple - Sortir du Besoin de l’autre - Sophie Mercier conseillère conjugale vous explique comment sortir du besoin de l'autre.

 

Ces dernières années d’expérience personnelle et professionnelle, m’ont amenée à une réflexion sur le sens du couple et sur le besoin d’être avec l’autre.

Qu’elle est la juste distance de chacun de nous dans un couple pour ne pas en arriver à une vampirisation de l’autre, un chemin qui nous emmène vers la non existence personnelle. Comment aller vers une existence plus saine avec l’autre?

 

La co-dépendance qui s’installe parfois dans le couple, est l’attitude qui nous empêche d’exister pour nous-même : nous sommes une personne à travers le rôle que nous jouons pour l’autre, nous privant parfois de l’essentiel pour nous. Nous engageons l’autre dans une absolue nécessité d’être quelqu’un pour nous et de nous remplir. C’est une complicité non saine.

L’étouffement va provenir du fait que nous ne pouvons plus être libre. Nous devons répondre à un devoir plutôt qu’à des envies. Nous ne sommes plus ensemble parce que cela va de soi, parce que nous aimons cela, que cela nous énergétise, mais parce que nous sommes engagés et liés, en prison.

L’hypercontrôle que nous opérons sur nous-même, va engendrer le non-soi. Je dois me contrôler, contrôler mes besoins, sacrifier certaines choses parce que l’autre ne le permet pas, pas toujours de façon exprimée, mais parfois aussi parce que l’on ressent que notre conjoint ne pourrait pas le supporter. Je suis sa « chose », il est aux commandes de ma vie, et je lui ai donné ce pouvoir.

 

Ces situations provoquent énormément de tensions et de souffrance et nous éloigne de l’amour.

L’amour qui est la plus belle chose au monde, et qui ne peut exister qu’à la condition d’être libre de le ressentir, à la liberté de rechoisir l’autre de façon constante.

 

Alors comment permettre cette liberté d’être, si nous sommes engagés dans une relation ?

Toute la difficulté est là. Etre libre ensemble, aimer sans s’attacher…

La solution passera forcément par une conscience de nos problématiques profondes et de nos besoins liés à cette problématique. Peur d’être abandonné, manque d’estime de soi, …

 

Ces questionnements sur nous pourraient nous ouvrir des portes vers la compréhension de notre situation. Sommes nous des êtres remplis ? Remplis d’amour pour nous, rayonnants et offrant de l’amour dans nos relations ? Sommes nous dans une relation de besoin (de l’autre, de ce qu’il me donne, de ce qui me sécurise ?)

Avons nous des domaines de « nourriture de vie » autres que la relation à l’autre ?

Si nous sommes dans notre vie pour être quelqu’un pour quelqu’un, qui sommes nous pour nous mêmes ?

Combien d’amours sont floués, parce qu’ils sont dans l’indispensable nécessité ?

Combien de personnes se referment et ne s’autorisent plus l’amour car ils ont été emprisonnés dans cela ?

Combien de personnes sont dans le devoir d’être quelqu’un d’autre qu’eux même ?

 

Il nous est indispensable de nous questionner là dessus pour évoluer vers un amour plus libre, plus conscient, plus éveillé.

 

Quelle est la différence entre le besoin et le désir de l’autre ?

 

Etre heureux sans l’autre donne envie à l’autre de partager cela. Nous sortons d’une relation d’obligation d’amour ou de bonheur. L’idéalisation de ce que nous devrions être ensemble. Nous pouvons partager le « plus » de nous même.

Dans le monde qui se présente à nous pour demain, nous avons la nécessité de pouvoir compter sur des adultes construits et en réflexion permanente sur eux même. Des adultes en entier. Qui se partagent et se soutiennent, non pas par obligation mais par envie. Des adultes qui sortent des modèles limitants  pour être capables d’adaptation et de créativité.

Cela demande de construire une sécurité intérieure, une paix et un amour pour soi. Je suis la meilleure personne pour moi même. Je suis en accord et juste avec moi. Et j’aime être avec les autres, parce que je suis authentique. Je ne triche plus, je ne me sacrifie plus, je n’oblige plus personne. Je n’ai plus d’attente car je réponds à mes besoins et donc, la relation à l’autre est saine.

Dans le couple essayons d’être des cerises sur le gâteau, partageons le meilleur et décidons de quitter le pire, existons avant tout pour nous même et offrons cela à l’autre.

 

Sophie Mercier - Conseillère conjugale

couple et dépendance, couple, sortir du besoin du couple, sophie mercier

Le bouleau ressuscite le corps ! Gemmothérapie

Gemmothérapie: Damien Guidez a récolté divers témoignages sur le bourgeon de bouleau, qu'en est-il de ses propriétés ? Comment agit-il sur le corps ?

A la fois draineur mais également un très très grand stimulant des organes, le bourgeon de bouleau va vous aider à raviver la vie de votre corps.

Tout en drainant votre organisme, en éliminant les toxines mais également en atténuant les douleurs articulaires, ce bourgeon va raviver les sensations de votre corps.

Quelles en sont ses actions, sur quoi le bourgeon de bouleau intervient-il ?

Sur les os : le bourgeon de bouleau intervient notamment sur les os comme sur les dents ! Sur les dents, il va intervenir sur les caries mais également sur le déchaussement des dents.

Martine nous en parle :

Lorsque mon fils avait 16 ans, notre dentiste familial nous a conseillé d’utiliser la gemmothérapie, je me suis donc rendu dans une herboristerie qui m’a conseillé le bourgeon de bouleau ! J’étais assez septique à l’époque mais, effectivement, les problèmes de caries à répétition de mon fils se sont arrêtés, aujourd’hui, il a toujours des caries comme à l’époque mais très très rarement.

Je dois dire que la gemmothérapie fait partie de notre vie et que nous utilisons régulièrement les bourgeons, d’ailleurs, j’utilise encore le bouleau pour mes problèmes articulaires, ça solage énormément mon arthrite.

Draineur hépatique: beaucoup de personnes l’utilisent comme draineur du foie, afin de désengorger ce dernier.

Diminution de cholestérol, fluidification du sang, ce bourgeon revitalise le bon fonctionnement du corps.

  

Stéphanie nous en parle:

Personnellement j'utilise ce bourgeon après l'hiver afin de drainer mon foie des excès de fêtes,...

Lorsque je l'utilise, je sens réellement une amélioration, il me fait grand bien, il me revitalise, c'est comme un effet boosteur.

Quels en sont ses principales indications:

Cellulite, cholestérol, gouttes, allergies, arthrites, raideurs articulaires, caries,…

 

Pour plus d'informations sur son utilisation, contactez u de nos professionnels du domaine de la naturopathie.

gemmothérapie, bourgeon de bouleau

  • 1
  • 2