La kinésiologie, un pendule naturel !

A force d’analyser les différentes thérapies alternatives que regroupe l’association, voici ce que j’ai pu recueillir dernièrement concernant la kinésiologie et son fonctionnement…
Depuis ma première expérience avec cette technique, je ne cesse de m’interroger : comment le corps peut donner des informations aussi précises face à une question ? De plus, étant en ce moment en train d’étudier le fonctionnement du pendule, j’ai pu réaliser un rapprochement assez étonnant !


Le corps se compose de différentes énergies naturelles, parmi ces énergies, nous pouvons y retrouver :
•    l’énergie subatomique qui fait partie de l’observateur quantique (une théorie). Cette théorie met en avant l'idée que nos pensées et nos intentions créent la réalité.
•    L’énergie électromagnétique qui est l'énergie du champ électromagnétique contenue dans une contenance donnée de l'espace, a un instant donné.
•    …


Ces énergies inconscientes situées dans le corps humain sont un complexe d’informations que j’appelle l’information encrée.
C'est comparable au pendule : à une question posée à cette information encrée, on utilise nos muscles comme outils de réponse; le seul inconvénient, contrairement au pendule, est que la kinésiologie utilise que des questions positives ou négatives alors que le pendule possède une palette de réponses bien plus étendue.

 

Pour terminer, je constate que la kinésiologie et le pendule sont deux techniques très similaires; en effet, dans les deux cas, notre corps est un canal qui permet de faire passer l’information vers un outil, qu’il soit naturel ou artificiel.


Damien Guidez