Divers

Je te suis ➔ Tu me fuis / Je te fuis ➔ Tu me suis

Je te suis ➔ Tu me fuis / Je te fuis ➔ Tu me suis 

…Ou comment les LOYAUTÉS FAMILIALES INVISIBLES nous perturbent le cœur, l’esprit, le corps, …la vie ! © M-H.E

 

« Pourquoi moi ?! » / « Qu’est-ce que j’ai fait au ‘’bon dieu ‘’ ?! » / « Et pourquoi mon frère (ma sœur…) est bien dans sa vie lui (elle) ?!! » / « …car après tout je n’ai rien demandé moi !!! » … … …

 

On peut continuer ce monologue infernal jusqu’à la fin des temps et même le seriner sur tous les thèmes, pour toutes les actions, situations… du quotidien et malheureusement ça marche pour tout, dans tous les sens quel que soit le thème, l’émotion perturbatrice… … . POURQUOI ?!!!!

 

Cela dit, ce qui est positif dans cette aventure des questionnements intérieurs, c’est que déjà, en se demandant pourquoi : nous montrons-là une volonté de vouloir comprendre, évoluer, trouver le sens, se libérer.

 

Alors allons-y et commençons par quelques pistes (il y en a d’autres évidemment), lesdites pistes du jour, sont comme imprimées dans les méandres des cellules de notre cerveau (inconscient évidemment), et ce, avant même notre naissance, j’ai nommé : La généalogie !

 

MALEDICTION VS LIBÉRATION !!!

 

Avec les réflexions (stupides), qui créent les croyances (limitantes), du genre : « Chez nous c’est comme ça ! » / « Je suis ton père (ta mère…) et sans moi tu n’es rien ! » / « On ne divorce pas chez les … ! » / « Encore une fille, c’est pas vrai, c’est un cauchemar !??? » / « Dans notre famille, chaque 1er . Fils porte le prénom de son père !!! » / … … …

 

…Et pour la dernière citation, je l’ai entendue personnellement en R-V individuel, en direct live d’une patiente de 28 ans EN 2019 !!!!! Encore aujourd’hui, bon nombre de personnes s’étonnent de leur mal-être, alors que les clefs de la libération se trouvent à portée de neurones, dans l’analyse (entre autres) de ce qu’on appelle, les LOYAUTÉS FAMILIALES INVISIBLES.

 

Ça n’a rien d’une poisse, d’un karma ou d’une quelconque malédiction. C’est juste une solution bio-logique de survie, de notre cerveau inconscient (programmé pour notre survie à la seconde qui suit) et qui, selon les programmes qu’il a en mémoire (généalogique entre autres) : nous fait agir, penser, réagir, comprendre (ou pas) et évoluer voire nous libérer de ces conflits transgénérationnels qui, une fois mis en conscience, n’ont plus de sens de s’exprimer dans nos vies.

 

LES PISTES

 

Nous pouvons trouver dans notre arbre généalogique les mêmes : Nom / Prénom(s) / Date de naissance / Métier / Place dans la fratrie (IVG, fausse couche, … compris) / Maladie / Métier (choisi ou abandonné) / Choix de conjoint(e) / Choix de sexualité / Ascendant trop autoritaire ou trop laxiste / Abandon / Deuil non fait / Mort à l’âge de … / Divorcé(e) / Expatrié / Violences / Inceste / anorexie / Obésité / Autisme / … …

 

QUELQUES SOLUTIONS PRATIQUES

 

1/ Toujours se poser les justes questions HORS ÉMOTIONNEL !!! ➔ Le cerveau inconscient est binaire ➔ Pour lui COMME SI = C’EST ➔ Il équivaut à 400 Milliards de Mb/sec (c’est l’ordi le + puissant que la terre ai porté !) ➔ Il est programmé COMME un ordi pour notre survie individuelle à la seconde qui suit ➔ Il est rationnel, logique, mathématique et n’a rien d’anarchique (le hasard n’existe pas)

2/ Commencer par « Depuis quand ? (ça bug) » et surtout « POURQUOI ? » (en quoi ça a du sens pour le cerveau inconscient de nous faire penser, agir, réagir… de la sorte ?) Le comment n’a pas sa place dans notre réflexion, puisque une fois le sens trouvé, compris et accepté : ce sont les 400 Milliards de Mb/sec qui reprogramment automatiquement l’harmonie dans nos cellules, notre comportement + serein, dans notre quotidien… dans notre vie.

3/ Apprendre à laisser-aller les besoins (inconscients toujours) de reconnaissance et/ou de considération. Il existe des méthodes et pratiques douces et d’autres parfois + cash (qui n’en sont pas moins efficaces pour autant). Trouver son harmonie dans l’instant présent et se laisser évoluer.

4/ Être à l’affut, au taquet, en pleine conscience lorsque qu’un événement qui nous choque/blesse survient et HORS ÉMOTIONNEL toujours, rester spectateur de la scène (en la zappant en conscience, COMME on zappe une chaîne tv, sans plus).

… … … Le sujet est tellement vaste, complexe, précis et tellement efficace qu’il me faudrait 1 chronique/jour au moins, pour vous guider chacun au mieux car nous sommes unique chacun dans nos perturbations 😉 Pour l’heure, testez, essayez, notez et re testez, trouvez votre coach/thérapeute pour vous guider au mieux vers votre libération et partagez vos trouvailles sur la page Fb de BERMUDE DAMIEN ✅ Entre temps restez positifs, recevez mes ZenPensées d’ici et en route pour de nouvelles aventures !!!

 

©Marie-Hélène ETIENNE 19.09.2019 pour Être Bien …en Soi

 

 

 

 

 

Mieux se connaître pour mieux manger en 3 étapes!

Le stress est un facteur déterminant dans notre façon de nous alimenter, dans cet article, je vous propose différentes interprétations de votre comportement alimentaire qui deviendront de véritables coachs nutrition du quotidien !

 

1 : Le désir de manger : la première étape de l’alimentation est la sensation de faim et/ou le désir de manger, dès cet instant, vous pouvez prendre conscience de la symbolique de votre rapport à la nourriture.

  • Si vous mangez lorsque vous avez faim de façon régulière est équilibrée en y prenant du plaisir c’est que vous savez répondre à vos besoins primaires dans la vie et que vous appréciez les plaisirs de la vie.
  • Le besoin de repousser le moment de manger, ou le fait d’avoir une crainte et/ou un dégoût lié à l’action de manger exprime qu’il est difficile pour vous de vous octroyer du plaisir et que vous êtes dans le besoin de contrôle excessif dans votre vie.
  • Le fait de manger alors que vous n’avez pas faim ou de vous ressentir le besoin de manger excessivement, est lié à la peur du manque en général et le besoin de combler un vide affectif.

 

2 : La quantité à ses raisons !

Une fois que nous passons à table, nous allons manger un peu, beaucoup, passionnément ou à la folie !

Exception faite de la tarte Tatin de votre mère que vous adorez et le ragoût de la cafétéria que vous ne supportez plus, la quantité de nourriture que vous absorbez à une signification très importante :

la place que vous souhaitez prendre.

Manger trop peu :

Révélateur d’un tempérament d’auto-privation. Vous tentez de « prendre le moins de place possible », vos désirs et émotions vous semblent moins importants que ceux des autres.

Manger trop :

Révélateur d’un besoin de reconnaissance, besoin inconscient de «prendre sa place », marquer son existence en prenant du poids, tentative de prévenir la sensation de manque. Dans les deux cas, octroyez-vous le droit d’être simplement qui vous êtes et prenez la place qui vous correspond dans tous les domaines, ancrez vos désirs et exprimez-les clairement à votre entourage.

 

3 : La digestion :

Notre digestion, est principalement gérée par notre estomac, qui représente votre capacité d’adaptation aux nouvelles situations, et votre intestin (deuxième cerveau) qui représente votre capacité à « retenir et laissez aller ».

Elle est donc représentative de la façon dont nous «digérons » les événements de notre vie.

La constipation :

Difficulté à lâcher prise et laissez aller. Tentative de contrôle des événements, de se retenir de faire les choses, crainte d’un dénouement négatif.

La diarrhée :

Symbolique de panique, peur de ne pas digérer une situation et/ou rejet de celle-ci. Elle est l’expression d’une sensation de perte de contrôle.

Ensuite .... Après avoir interprété votre approche de la nourriture, commencez par faire le lien avec votre personnalité, vos ressentis, et les événements du quotidien. Ensuite soyez indulgent avec vous-même tout en prenant conscience de la symbolique de vos actes. Vous pourrez ensuite évoluer progressivement en conscience et vous faire accompagner par un professionnel si besoin.

Bon appétit à tous !

Auteure: Célia Zaïd Coach en développement personnel.

mieux manger, mieux se connaître pour mieux manger, se connaître, apprendre à se connaître, nourriture

Voyager léger … ma valise minimaliste

Même si vous êtes content de partir et que cette parenthèse ensoleillée est sensée vous relaxer, préparer ses valises peut s’avérer compliqué pour certains. Entre la peur de manquer et la croyance de la nécessité, le juste milieu n’est pas toujours facile à trouver. Le principe est de ne prendre que des choses UTILES qui répondent à vos BESOINS (et non vos envies).

Une valise plus légère, c’est moins de temps de préparation, moins de poids, des économies et moins de stress ! 

Je vous livre ici de nombreuses astuces testées et approuvées par nous, pour créer votre valise minimaliste et vous permettre de voyager léger !

La méthode idéale est de choisir des vêtements et accessoires multifonctions pour créer différentes tenues possibles avant votre départ. En quelque sorte, une représentation de votre garde-robe capsule (style, couleur, coupe) à plus petite échelle (en fonction du nombre de jours que compte votre séjour). Vos pièces pourront être portées plusieurs fois et lavées au besoin (prévoyez du savon). Si vous envisagez de ne faire que des journées plage, quelques robes bain de soleil, trois bikinis, une paire de tongs, deux paréos, un gilet pour le vent et la valise est faite !

Choisissez des vêtements qui ne se froissent pas ou peu, vous pourrez les rouler pour gagner de la place dans votre valise (ou bagage à main pour les plus fous !). Portez vos vêtements et chaussures les plus lourds ou encombrants pour le voyage. Idéalement, une paire de chaussures confortables, une paire de sandales pour le soir, une paire de tongs pour la plage suffisent amplement si vous partez au soleil. Prévoyez un châle / paréo pour vous protéger du soleil en journée et vous abriter d’un éventuel petit vent frais en soirée ;) Il servira également de chapeau, de serviette de plage d’oreiller dans l’avion, de drap ou de couverture.

Allégez votre trousse de beauté de base (vous êtes en vacances) en utilisant des produits multifonctions et pour toute la famille. Certains voyageurs utilisent les échantillons reçus toute l’année. … Un savon solide basique (qui peut servir pour le corps, les cheveux et la lessive), une huile végétale pour hydrater votre peau et vos cheveux, un hydrolat pour rafraichir et tonifier la peau de vitre visage, une petite brosse à dents et un petit tube de dentifrice, une pierre d’alun comme déodorant, voilà un bel exemple de vanity minimaliste ! Vous pouvez également prendre du gel douche et shampooing de max 100ml si vous préférez cette alternative. Vous pourrez compléter, Mesdames, avec une mini trousse de maquillage. Votre teint hâlé vous épargnera le fond de teint et autre produit pigmentant. Un mascara et un petit gloss devraient suffire. Dans ce cas, prévoyez un gant de toilette microfibre démaquillant. Prévoyez une serviette en microfibres qui prend très peu d’espace, est légère et sèche rapidement si vous ne partez pas à l’hôtel.

Dernière catégorie : l’électronique et les papiers. Votre téléphone portable, un chargeur, des écouteurs, une prise internationale, un bouquin (ou votre liseuse ET son chargeur), une petite pochette contenant un peu d’argent, votre carte de banque ou carte VISA, vos documents de voyage et d’identité devraient vous suffire largement.

Classez et compartimentez vos bagages par catégorie : les vêtements roulés ensemble, la trousse de toilette à part, votre trousse « électronique », vos chaussettes roulées dans vos chaussures elles-mêmes rangées dans un tote bag en tissu (sac qui servira à stocker vos vêtements sales au fur et à mesure de votre voyage). Vous pouvez ranger vos petites catégories dans des petites trousses plates ou des sacs hermétiques. Il existe également des bacs de rangement en tissu, avec fermeture éclair où caser vos vêtements. Ces bacs s’imbriqueront tels des éléments de TETRIS dans votre valise (idéalement souple et en tissu solide, plus pratique et légère que la valise en plastique dur).

Pour les enfants, la méthode utilisée pour le choix des vêtements est identique à celle des parents. Pour les jouets, prévoyez un petit sac à dos avec leurs trésors (jeux, figurines, petit carnet et mini-pack de crayons de couleurs, tablette électronique ou console de jeu petit format, livre, doudou, lunettes de soleil, bouchons pour l’avion, crème solaire en spray, gourde légère vide) si leur âge le permet. Ma fille de 7 ans gère son sac à dos comme une grande.

Si vous avez du mal à préparer vos bagages, dressez une liste des articles essentiels. A votre retour, vous éliminerez de cette liste ce qui ne vous aura pas servi durant votre voyage.

Ou faites trois piles : les choses idéales, les choses nécessaires et les choses essentielles. Commencez par mettre les choses essentielles dans votre sac, puis les nécessaires et les idéales. Pesez votre sac à chaque étape et mettez de côté tout ce qui est de trop.

J’espère que cet article vous aidera lors de vos préparatifs. Si vous désirez en savoir plus sur l’art de vivre minimaliste, j’organise régulièrement des formations, ateliers et conférences sur le sujet. Vous pourrez en savoir plus en visitant ma page Facebook www.facebook.com/coachingLaVieEnchantee ou mon site web www.lavieenchantee.be.

minimaliste, voyager minimaliste, voyager léger

4 astuces quotidiennes pour évoluer rapidement sur le plan personnel

Découvrez 4 astuces afin d'évoluer sur le plan personnel

1: Bien démarrer la journée :

Ok, ok, vous n'avez pas le temps avec les enfants et le travail de faire des abdominaux ou du yoga à 6h30 du mat, MAIS ! Vous pouvez faire plus simple pour vous lever du bon pied.

Je vous propose un petit rituel de 3 minutes qui va changer votre vision du réveil !

Avant même d'ouvrir les yeux, prenez un instant pour :

-Respirer profondément,

-Vous étirer tout le corps,

-Penser à trois personnes (connues ou non) qui vous inspirent de la joie ou du rire,

-Buvez un grand verre d'eau (une fois vos yeux ouverts, évidemment)

Réveil apaisé garanti !

2: Appliquer la règle des 3 F (Faim, Fatigue, Frustration) :

La journée qui défile à toute vitesse et la quantité de travail qui s'accumule ne laisse plus beaucoup de place au bien-être et le remplace par le stress.

Afin d'éviter des situations de stress ou de conflit, apprenez à en identifier plus rapidement les causes.

La faim : On ne le répétera jamais assez, il faut manger sain et dans des quantités équilibrées.

Mettre en place quelques réflexes efficaces pourront vous éviter de nombreuses situations inconfortables (malaises, tensions, maux de tête, manque de concentration)

-Mangez à votre faim et buvez beaucoup !

Pour rester en forme et efficace, vous devez nourrir votre corps selon ses besoins.

Augmentez les quantités de légumes et de fruits pour le plaisir et les vitamines. Et pensez aux féculents pour garder de l’énergie tout a long de la journée.

Fringales évitées, énergie équilibrée !

La fatigue : Les nuits blanches de bébés et les journées à rallonge ne vous laissent aucun moment pour vous ? Prenez de VRAIS instants de pauses.

  • Faites des micro-siestes (10-15min), mettez un réveil pour ne pas vous soucier de l'heure, entamez une respiration ventrale pour éteindre le mental (Main sur le ventre, pousser à l'inspiration, rentrez à l'expiration) et profitez.
  • Couchez-vous avant minuit : Afin de bénéficier d'un sommeil réparateur, l'organisme a besoin de 7 à 8 heures de sommeil par nuit au minimum, écoutez votre rythme biologique, privilégiez la lecture papier ou auditive favorisant l'endormissement.
  • Offrez vous des moments de détente : Massage, méditation, thérapies corporelles alternatives La frustration : Nous sommes quotidiennement sujets à la frustration, et ce pour de nombreuses raisons personnelles et sociales.

Afin de ne pas se laisser envahir par ces dernières, vous pouvez mettre en place de nombreuses solutions :

-Le sport et le chant. Exutoires immédiats de toutes tensions du corps ou de l'esprit.

-La méditation ou l'observation consciente. Le recentrage sur soi est un bon outil pour observer sa propre réaction à la frustration et la maîtriser. Il suffit parfois de comprendre d'où vient la gène pour s'en débarrasser instantanément.

L'observation consciente (de son environnement et son entourage) est un recul permanent ou ponctuel qui permet d'avoir une appréciation plus globale et donc moins centrée sur le négatif ou la frustration en elle même.

3: Conserver de bonnes énergies :

Pour les accros aux thrillers, cette habitude va demander du courage !

  • Les affirmations positives. Que vous cherchiez à évoluer globalement ou sur un point précis, vos schémas mentaux ont besoin d'être modifiés.

Vous pouvez pratiquer les affirmations positives de deux façons:

  • « Je m'aime, Je suis fier(e) de moi » Prononcez cette phrase de façon répétée dans votre tête, matin, midi et soir pendant 1 mois et à chaque fois que vous avez des pensées négatives envahissantes.
  • Choisir des phrases appropriées à votre problème:

Exemple : « Je me sens bien dans mon corps » « Je vais réussir cet examen » «Je profite du moment présent » « Je lâche prise » etc...

-Les actions conscients : Évitez les conflits, préférez des comédies aux thrillers supers violents, regardez les informations une seule fois par jour, côtoyez des personnes qui vous rendent joyeux, écoutez de la musique positive, faites vous des petits plaisirs quotidien (un moment musical, un bain, une sucrerie, un temps de lecture..)

4: Soyez vous-même !

Cette petite injonction, aussi simple soit elle, s'avère être parfois une vraie difficulté.

En effet, chaque jour, de petits mensonges nous viennent aux lèvres sans que nous le voulions par peur du désamour des autres et nous nous transformons alors en robot prêt à tout, laissant notre bien-être nous échapper.

Quelques bons réflexes à prendre :

Préférer un bol de céréales devant la télé à une sortie entre amis lorsque vous êtes fatigué(e).

Prendre un moment pour vous alors que le linge déborde de la machine.

Refuser de faire des heures supplémentaires pour remplacer (encore) Martine qui vous supplie pour partir plus tôt.

Ne pas DEVANCER les demandes des autres ! Si on ne vous a pas demandé.

d'aide, gardez votre énergie pour vous !

En attendant que ces conseils viennent égayer vos journées et vous donner un mental de Maître Zen, je vous souhaite beaucoup de plaisir à les appliquer !

Auteure: Célia Zaïd Coach en développement personnel.

développement personnel , évoluer sur son plan personnel, astuce développement personnel, Célia Zaïd Coach en développement personnel.

Comment diminuer mon stress en triant les informations des réseaux sociaux ?

Avez-vous déjà eu cette sensation de recevoir des informations qui vous agressent lorsque vous êtes sur votre Facebook, votre Instagram, etc. ?

Moi, OUI !!!

Les personnes sont en recherche constante de popularité sur ces plates-formes sociales et sont donc prêtes à faire n’importe quoi pour obtenir des clics, des commentaires,...

Ces personnes publient constamment pour essayer d'exister dans la sphère numérique allant parfois jusqu'à partager des images violentes, choquantes, chagrinantes,...

Si vous êtes quelqu’un de stressé, il y a de fortes chances que vous soyez extrêmement réceptif à ce genre d'images.

C’est pour cela que j'ai personnellement pris l’habitude de bloquer, voir supprimer les notifications négatives et ainsi ne plus être affecté par ces dernières.

Je peux vous dire que cela fonctionne bien pour moi!

Alors n'hésitez pas et réalisez, dès aujourd’hui un tri dans vos réseaux sociaux, afin de ne garder que le POSITIF.

réseau social et stress, facebook et stress, instagram et stress, diminuer mon stress, être moins stressé