Mieux se connaître pour mieux manger en 3 étapes!

Le stress est un facteur déterminant dans notre façon de nous alimenter, dans cet article, je vous propose différentes interprétations de votre comportement alimentaire qui deviendront de véritables coachs nutrition du quotidien !

 

1 : Le désir de manger : la première étape de l’alimentation est la sensation de faim et/ou le désir de manger, dès cet instant, vous pouvez prendre conscience de la symbolique de votre rapport à la nourriture.

  • Si vous mangez lorsque vous avez faim de façon régulière est équilibrée en y prenant du plaisir c’est que vous savez répondre à vos besoins primaires dans la vie et que vous appréciez les plaisirs de la vie.
  • Le besoin de repousser le moment de manger, ou le fait d’avoir une crainte et/ou un dégoût lié à l’action de manger exprime qu’il est difficile pour vous de vous octroyer du plaisir et que vous êtes dans le besoin de contrôle excessif dans votre vie.
  • Le fait de manger alors que vous n’avez pas faim ou de vous ressentir le besoin de manger excessivement, est lié à la peur du manque en général et le besoin de combler un vide affectif.

 

2 : La quantité à ses raisons !

Une fois que nous passons à table, nous allons manger un peu, beaucoup, passionnément ou à la folie !

Exception faite de la tarte Tatin de votre mère que vous adorez et le ragoût de la cafétéria que vous ne supportez plus, la quantité de nourriture que vous absorbez à une signification très importante :

la place que vous souhaitez prendre.

Manger trop peu :

Révélateur d’un tempérament d’auto-privation. Vous tentez de « prendre le moins de place possible », vos désirs et émotions vous semblent moins importants que ceux des autres.

Manger trop :

Révélateur d’un besoin de reconnaissance, besoin inconscient de «prendre sa place », marquer son existence en prenant du poids, tentative de prévenir la sensation de manque. Dans les deux cas, octroyez-vous le droit d’être simplement qui vous êtes et prenez la place qui vous correspond dans tous les domaines, ancrez vos désirs et exprimez-les clairement à votre entourage.

 

3 : La digestion :

Notre digestion, est principalement gérée par notre estomac, qui représente votre capacité d’adaptation aux nouvelles situations, et votre intestin (deuxième cerveau) qui représente votre capacité à « retenir et laissez aller ».

Elle est donc représentative de la façon dont nous «digérons » les événements de notre vie.

La constipation :

Difficulté à lâcher prise et laissez aller. Tentative de contrôle des événements, de se retenir de faire les choses, crainte d’un dénouement négatif.

La diarrhée :

Symbolique de panique, peur de ne pas digérer une situation et/ou rejet de celle-ci. Elle est l’expression d’une sensation de perte de contrôle.

Ensuite .... Après avoir interprété votre approche de la nourriture, commencez par faire le lien avec votre personnalité, vos ressentis, et les événements du quotidien. Ensuite soyez indulgent avec vous-même tout en prenant conscience de la symbolique de vos actes. Vous pourrez ensuite évoluer progressivement en conscience et vous faire accompagner par un professionnel si besoin.

Bon appétit à tous !

Auteure: Célia Zaïd Coach en développement personnel.

mieux manger, mieux se connaître pour mieux manger, se connaître, apprendre à se connaître, nourriture