Je te suis ➔ Tu me fuis / Je te fuis ➔ Tu me suis

Je te suis ➔ Tu me fuis / Je te fuis ➔ Tu me suis 

…Ou comment les LOYAUTÉS FAMILIALES INVISIBLES nous perturbent le cœur, l’esprit, le corps, …la vie ! © M-H.E

 

« Pourquoi moi ?! » / « Qu’est-ce que j’ai fait au ‘’bon dieu ‘’ ?! » / « Et pourquoi mon frère (ma sœur…) est bien dans sa vie lui (elle) ?!! » / « …car après tout je n’ai rien demandé moi !!! » … … …

 

On peut continuer ce monologue infernal jusqu’à la fin des temps et même le seriner sur tous les thèmes, pour toutes les actions, situations… du quotidien et malheureusement ça marche pour tout, dans tous les sens quel que soit le thème, l’émotion perturbatrice… … . POURQUOI ?!!!!

 

Cela dit, ce qui est positif dans cette aventure des questionnements intérieurs, c’est que déjà, en se demandant pourquoi : nous montrons-là une volonté de vouloir comprendre, évoluer, trouver le sens, se libérer.

 

Alors allons-y et commençons par quelques pistes (il y en a d’autres évidemment), lesdites pistes du jour, sont comme imprimées dans les méandres des cellules de notre cerveau (inconscient évidemment), et ce, avant même notre naissance, j’ai nommé : La généalogie !

 

MALEDICTION VS LIBÉRATION !!!

 

Avec les réflexions (stupides), qui créent les croyances (limitantes), du genre : « Chez nous c’est comme ça ! » / « Je suis ton père (ta mère…) et sans moi tu n’es rien ! » / « On ne divorce pas chez les … ! » / « Encore une fille, c’est pas vrai, c’est un cauchemar !??? » / « Dans notre famille, chaque 1er . Fils porte le prénom de son père !!! » / … … …

 

…Et pour la dernière citation, je l’ai entendue personnellement en R-V individuel, en direct live d’une patiente de 28 ans EN 2019 !!!!! Encore aujourd’hui, bon nombre de personnes s’étonnent de leur mal-être, alors que les clefs de la libération se trouvent à portée de neurones, dans l’analyse (entre autres) de ce qu’on appelle, les LOYAUTÉS FAMILIALES INVISIBLES.

 

Ça n’a rien d’une poisse, d’un karma ou d’une quelconque malédiction. C’est juste une solution bio-logique de survie, de notre cerveau inconscient (programmé pour notre survie à la seconde qui suit) et qui, selon les programmes qu’il a en mémoire (généalogique entre autres) : nous fait agir, penser, réagir, comprendre (ou pas) et évoluer voire nous libérer de ces conflits transgénérationnels qui, une fois mis en conscience, n’ont plus de sens de s’exprimer dans nos vies.

 

LES PISTES

 

Nous pouvons trouver dans notre arbre généalogique les mêmes : Nom / Prénom(s) / Date de naissance / Métier / Place dans la fratrie (IVG, fausse couche, … compris) / Maladie / Métier (choisi ou abandonné) / Choix de conjoint(e) / Choix de sexualité / Ascendant trop autoritaire ou trop laxiste / Abandon / Deuil non fait / Mort à l’âge de … / Divorcé(e) / Expatrié / Violences / Inceste / anorexie / Obésité / Autisme / … …

 

QUELQUES SOLUTIONS PRATIQUES

 

1/ Toujours se poser les justes questions HORS ÉMOTIONNEL !!! ➔ Le cerveau inconscient est binaire ➔ Pour lui COMME SI = C’EST ➔ Il équivaut à 400 Milliards de Mb/sec (c’est l’ordi le + puissant que la terre ai porté !) ➔ Il est programmé COMME un ordi pour notre survie individuelle à la seconde qui suit ➔ Il est rationnel, logique, mathématique et n’a rien d’anarchique (le hasard n’existe pas)

2/ Commencer par « Depuis quand ? (ça bug) » et surtout « POURQUOI ? » (en quoi ça a du sens pour le cerveau inconscient de nous faire penser, agir, réagir… de la sorte ?) Le comment n’a pas sa place dans notre réflexion, puisque une fois le sens trouvé, compris et accepté : ce sont les 400 Milliards de Mb/sec qui reprogramment automatiquement l’harmonie dans nos cellules, notre comportement + serein, dans notre quotidien… dans notre vie.

3/ Apprendre à laisser-aller les besoins (inconscients toujours) de reconnaissance et/ou de considération. Il existe des méthodes et pratiques douces et d’autres parfois + cash (qui n’en sont pas moins efficaces pour autant). Trouver son harmonie dans l’instant présent et se laisser évoluer.

4/ Être à l’affut, au taquet, en pleine conscience lorsque qu’un événement qui nous choque/blesse survient et HORS ÉMOTIONNEL toujours, rester spectateur de la scène (en la zappant en conscience, COMME on zappe une chaîne tv, sans plus).

… … … Le sujet est tellement vaste, complexe, précis et tellement efficace qu’il me faudrait 1 chronique/jour au moins, pour vous guider chacun au mieux car nous sommes unique chacun dans nos perturbations 😉 Pour l’heure, testez, essayez, notez et re testez, trouvez votre coach/thérapeute pour vous guider au mieux vers votre libération et partagez vos trouvailles sur la page Fb de BERMUDE DAMIEN ✅ Entre temps restez positifs, recevez mes ZenPensées d’ici et en route pour de nouvelles aventures !!!

 

©Marie-Hélène ETIENNE 19.09.2019 pour Être Bien …en Soi